Aller à : navigation, rechercher

Lightbotpainting

lightbotpainting

les robots aussi adorent dessiner avec la lumière. Voilà un atelier qui mêle créativité et codage informatique. Au lieu de diriger soi même la lumière , c'est le robot éducatif qui sert d'outil de création à la conception photographique du lightpainting.

Abstractionrobotique1.jpg
Abstraction robotique 1

Description

Selon Wikipédia, "Le lightpainting est une technique visuelle/ de prise de vue photographique (ce qui comprend les appareils de prise vidéo) basée sur la captation de la lumière peu importe sa forme et son intensité sur un capteur optique ou numérique. Cela permet de fixer la lumière dans un état temporel et d’espace. Cette technique consiste à modeler la lumière à notre avantage pour créer des compositions selon l’envie et la volonté du lightpainteur.

Le lightpainting se divise en deux parties la partie vidéo et la partie photographique car les techniques de créations sont différentes. On peut appliquer des principes de création qui sont le lightdrawing (tracé de lumière dans une image) et le light-painting(Volonté de ‘’peindre’’ une surface avec de la lumiere). "

Type:

atelier créatif numérique

Le concept :

A l'aide de robots éducatifs équipés de leds, création de photographies numériques basées sur la technique du lightpainting. Pour la création photographique il faut un appareil photo numérique de type reflex ayant la fonction BULB. Cette fonction permet de garder l'obturateur ouvert le temps de la réalisation d'un dessin dans un espace sombre à l'aide de sources lumineuses ( petites lampes à leds de diverses couleurs, leds liées entre elles...). Vous trouverez cette fonction dans le menu manuel de l'appareil photo.

Il existe toute une panoplie de diverses lampes colorées pour exercer le lightpainting. Ici, nous allons utiliser les robots Ozobot et Edison comme source lumineuse et leur capacité à se déplacer selon un programme que nous lui aurons transmis préalablement. Bien d'autres robots peuvent faire l'affaire, il suffit qu'ils soient équipés de leds pilotables et programmable ( thymio par exemple).

Difficulté : Facile à moyenne

Temps de création : prévu pour un atelier de 4 fois 2 heures . Une exposition des œuvres réalisées et de la technique utilisée sera mise en place à la fin de l'atelier

Buts :  

- initier au lightpainting et au codage informatique. Allier culture scientifique et culture artistique

Objectifs :  

- être capable de réaliser des algorithmes simples permettant à un robot de se déplacer dans un espace défini

- dessiner dans l'espace avec de la lumière provenant des robots et programmés pour la création picturale abstraite ou figurative

- libérer la créativité

Public : 

tout public à partir de 8 ans

Matériel nécessaire:

Pour concevoir cet atelier, il vous faudra d'abord une pièce qu'on peut aisément plonger dans la pénombre.

- un appareil photo numérique type reflex équipé de la fonction BULB.

- Un ou des robots (ici nous utiliserons 6 Ozobot et 6 robots Edison)

- Un trépied pour assurer la stabilité de l'appareil photos

- un ordinateur équipé d'Internet pour se rendre sur les sites de programmation https://ozoblockly.com/ pour Ozobot et http://edwareapp.com/ ou https://www.edscratchapp.com/ pour le robot orange Edison

- un flash ( facultatif) PARTIE 1 : CODER LES ROBOTS

1/Coder Ozobot

A l'aide d'Ozoblockly, le tutoriel vous permet d'appréhender rapidement son codage même si celui-ci s'effectue dans la langue de Shakespeare. L'avantage d'Ozobot c'est qu'il possède plusieurs leds colorées . Il vaut mieux l'utiliser à la vitesse la plus rapide pour atténuer l'effet de flous, notamment lors de la partie filmée sur le logiciel LPL Mercury.

Le code se présente comme une succession de briques à assembler.

L'originalité du transfert des données vers le robot réside dans la transmission via flashes de couleurs. En posant Ozobot sur l'écran dans un périmètre délimité en bas de l'écran ( paramétré à forte luminosité), le codage est transféré via des flashes de couleurs. La transmission est réussi si à la fin du téléchargement le robot clignote en vert.

https://ozoblockly.com/

2/Coder Edison

il existe plusieurs types de programmations pour le robot Edison. Elles sont toutes basées sur l'emploi de briques à assembler pour construire son algorithme.

La version Edblocks est facile à appréhender pour les plus jeunes dès 8 ans, ainsi que edware qui est en français. L'application basée sur scratch est très intéressante mais ne possède pas pour le moment de version en français. Il faut coder en anglais. Ci-dessous une capture vidéo de l'application Edware, qui est en français

http://edwareapp.com/

ou

https://www.edscratchapp.com/

coder avec edware from centre culturel isbergues on Vimeo.

L'originalité de la programmation vers le robot Edison se situe dans le mode de transfert du programme achevé. Il passe par un câble audio, relié de l'ordinateur au robot, d'où le drôle de son à la fin de la vidéo, lorsque le transfert s'opère.

PARTIE 2 : LA PRISE DE VUE

placer l'appareil photos sur le trépied afin d'assurer sa stabilité et un rendu plus net de la photographie. délimiter la zone dans laquelle le robot évoluera, pour cela faites un essai de lecture du programme par le robot à blanc, sans prendre de prise de vue. Vérifier que l'angle de prise de vue prend bien tout l'espace dans lequel le robot évolue. Plonger la salle dans l'obscurité, appuyer sur le bouton de prise de vue, l'obturateur se déclenche une première fois. Allumer le robot et faites le évoluer selon la programmation réalisée lors de l'étape 1.

Abstractionrobotique2.jpg
Abstraction robotique 2


Une fois l'évolution du robot terminé, appuyer à nouveau sur le bouton de déclenchement. L'obturateur se ferme alors et votre photo apparait sur l'écran de l'appareil. Vous venez de réaliser votre première expérience en lightbotpainting !


Cyberanarchy.jpg
cyber anarchy


On peut faire évoluer plusieurs robots en même temps, ou l'un après l'autre pour réaliser une fresque multicolore.

De même, si vous souhaitez faire apparaître sur la photo à la toute fin, vos robots, flasher la salle avant d'appuyer une deuxième fois sur le déclencheur qui fermera l'obturateur.

Pour aller plus loin, faites découvrir des artistes contemporains qui utilisent cette technique; faites un rapprochement avec les travaux de peintre abstraits tels Lanskoy, Manessier...

Après la photo, la vidéo !

la vidéo en lightpainting permet de voir se réaliser à l'instant T le dessin. Ici , cela permettra de voir vos robots à l'action, en live !

Avec cette technique, nul besoin d'un appareil photos reflex muni de la fonction BULB. Si vous disposez d'un ordinateur équipé d'une webcam vous pouvez filmer en live le lightpainting via un logiciel appelé LIGHTPAINT LIVE MERCURY. Disponible sur Androïd et sur ordinateur de bureau: https://lightpaintlive.com/

Le rendu sera plus flou qu'avec l'appareil photo, mais , ce logiciel a l'avantage de montrer la composition qui se construit en direct..


En conclusion, voilà un atelier qui allie à la fois techniques numériques et création artistique. Il peut s'adapter à tout type de public, dès 8 ans et permettre des passerelles vers les arts graphiques et l'abstraction en mettant en avant des collections d'ouvrages d'art.


Dominique ROSZAK

Médiateur numérique

Centre Culturel d'Isbergues (62)
Récupérée de « http://labenbib.fr/index.php?title=Lightbotpainting&oldid=1580 »